Le projet de téléphérique : Téléval / Câble A

Le saviez-vous ? Le téléphérique n’est pas réservé qu’aux sports d’hiver ! Il débarque prochainement dans vos villes et même dans vos salons !

Ce nouveau moyen de transport est désormais plébiscité par nos politiques : Le Parisien liste pour l’Île-de-France seule, 13 projets actuellement à l’étude par Île-de-France Mobilités (ex-Stif) et d’autres projets sont également envisagés sur le territoire national, comme le téléphérique de Toulouse. Nous sommes tous concernés !

Une norme technique sans éthique

La législation a dû être adaptée pour ce nouveau moyen de transport en milieu urbain. Par arrêté du 3 mars 2016, le passage de télécabines à 8 mètres des fenêtres d’habitations est autorisé. Il est même possible de réduire cet éloignement avec des dispositifs adaptés.

Ces distances ont été fixées à partir de contraintes techniques (sécurité incendie par exemple) mais ne tiennent nullement compte de l’impact engendré sur les riverains et provoquent un sentiment d’intrusion dans leur espace privé.

Imaginez voir défiler des cabines de votre salon, à seulement trois fois la distance qui vous sépare de votre télévision.
Le vis-à-vis se fait dans les deux sens : l’usager du téléphérique voit votre foyer et vous ressentez sa présence à vos côtés.
Au problème de la proximité s’ajoute une multitude de nuisances, parmi lesquelles : bruit des cabines au niveau des pylônes, visuel direct sur les câbles, défilement incessant des cabines, ombres projetées, etc.

Câble A, un premier loupé

Le projet pilote Câble A serait le premier téléphérique urbain d’Île-de-France. Le tracé prévu passe à 8 mètres des façades des logements à Créteil, c’est inacceptable !

Notre collectif, Les Sarrazins Sud de Créteil, s’engage depuis Septembre 2016 pour défendre les habitants et propose régulièrement des alternatives réalistes au passage des cabines à proximité immédiate des bâtiments.
Pour des raisons de temps et d’argent, les acteurs du projet s’obstinent à refuser d‘étudier les alternatives proposées par notre collectif, ou à rechercher d’autres solutions.

Le collectif vous demande votre soutien pour que le Câble A s’éloigne des habitations, des solutions existent !
Votre soutien est également important pour que cette situation ne se répète pas sur les prochains projets de téléphériques.

Parce que…
  • Parce que la législation actuelle n’est pas adaptée et ne garantit pas la qualité de vie des citoyens
  • Parce qu’un projet financé par des fonds publics devrait profiter à tous : le désenclavement d’un quartier ne peut pas se faire au détriment des autres
  • Parce que des projets aussi impactants devraient être concertés avec les riverains concernés et que la concertation sur le Câble A n’a été qu’un simulacre de démocratie auquel les habitants de Créteil n’ont pas été conviés
Nous demandons :
  • La modification de la législation pour inclure des critères éthiques à l’installation de téléphériques urbains
  • La prise en compte réelle des réactions citoyennes sur les projets publics
  • La modification du projet Câble A en prenant en compte l’éloignement du tracé

 

Rejoignez la pétition en ligne sur change.org