On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs… Et si le 1er téléphérique urbain d’IDF faisait exception à la règle ?!

Le dimanche 27 mai, l’équipe de l’ASSC était présente au marché de Créteil. En effet, nous tenions un stand sur la place principale afin d’informer les passants sur le futur projet de téléphérique à Créteil. Cela nous a permis d’aller à la rencontre de Cristoliens, mais pas seulement, et de les sensibiliser au projet du Câble A dont les cabines ou les « œufs » passeraient – selon la dernière étude faite par Île-de-France Mobilités (ex STIF) en mars 2018 – à une proximité de 8m pour les plus proches bâtiments impactés à Créteil.

Bien évidemment cette norme technique et non éthique n’est clairement pas acceptable ! C’est pourquoi en terme de téléphérique urbain, à Créteil on marche sur des « œufs » ! Nous défendons depuis plus d’un an et demi une variante alternative qui pourrait donc être la solution de l’équation et ainsi faire exception à la règle…